Dans quels quartiers se trouvent les prostituées à Paris ?

Vous êtes en vacances à Paris et vous avez une soudaine envie de trouver des prostituées pour satisfaire votre besoin. Puisque vous êtes un étranger dans la capitale de France, vous ne maîtrisez pas les quartiers principaux où dénicher des prostituées professionnelles. Découvrez ici les pays de provenance des travailleuses de sexe à Paris et surtout les quartiers les plus chauds où elles se trouvent.

Quelles sont les différentes origines des prostituées à Paris ?

Autrefois, le monde de la prostitution à Paris était dominé par les franco-français et les francophones. De nos jours, la plupart des prostituées qui animent le monde de la prostitution à Paris viennent de différentes régions du monde. En réalité, parmi ces femmes, on retrouve les filles de l’Est, qui proviennent de la Russie, la Pologne, la Lituanie, l’Estonie, etc. Il y a également les femmes des Balkans qui sont en général des Albanaises, des Macédoniennes, des Kosovars, des Bulgares, etc. La plupart de ces femmes partent de leurs pays dans l’espoir d’être serveuses, employées de maison, et autres. Mais, elles sont finalement contraintes à la prostitution.

Ensuite, les Africaines ne sont pas en marge dans ce secteur à Paris. Elles n’étaient pas assez nombreuses il y a de cela trois ans. Aujourd’hui, elles livrent une franche concurrence aux filles de l’Est sur les maréchaux, plus précisément dans le nord de Paris. En effet, pour cacher leur réelle identité, elles affirment être originaires de la Sierra Leone, mais en vérité elles proviennent du Nigéria. Elles sont recrutées par des marchandes de plaisir expérimentées et subissent un traitement plus adéquat que celles de l’Est. En revanche, elles sont très agressives envers les forces de l’ordre.

Par ailleurs, les dernières qui ont fait leur apparition dans la prostitution à Paris sont les femmes asiatiques. Auparavant, elles faisaient une prostitution discrète dans les appartements. Aujourd’hui, on retrouve les prostituées chinoises sur les boulevards de Saint-Denis et de Strasbourg, plus précisément dans le 10e.

Toutefois, il existe également des Ghanéennes dans les rues Bondel et Sainte-Appoline. Il faut aussi noter qu’il existe des professionnels brésiliens du sexe qui sont pour la plupart venus de l’Équateur, de l’Argentine, du Venezuela, etc. On retrouve également des Italiens et des Espagnols. Les Algériens sont quant à eux installés au niveau du boulevard Bessières dans le 17e.

En revanche, la loi française contre la prostitution a eu des conséquences très négatives. En effet, même si la prostitution n’est pas illégale, certains droits ne sont pas accordés aux marchandes d’amour.

Quels sont les quartiers les plus chauds ?

Comme vous l’avez certainement remarqué, presque toutes les races du monde se sont créé une place dans le domaine de la prostitution à Paris. Cela vous laisse un large choix toutes les fois que vous avez envie de faire une partie de jambes en l’air. Cependant, avec le développement de l’internet, beaucoup de choses ont changé. En effet, le taux du pourcentage de la prostitution sur le Net est trois fois plus élevé que celui des rues. Le taux de la prostitution dans les bars à hôtesses arrive en dernière position. Toutefois, parmi les principaux quartiers où trouver des prostituées à Paris, on retrouve : les Bois de Boulogne et de Vincennes, les maréchaux aux abords des 17e et 19e arrondissements, la rue Saint-Denis, le quartier de Strasbourg et la Porte Saint-Martin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *